Jeunesse & Anthroposophie

Un site pour la Section jeunesse anthroposophique en France

Catégorie : Événements (Page 2 sur 4)

Rencontre de Nouvel An : L’amour n’est-il qu’un sentiment ?

1447165985092

Chers amis,

Nous sommes très heureux de vous annoncer qu’une rencontre de Nouvel An organisée dans le cadre de la Section jeunesse anthroposophique se tiendra cette année autour de la question :

L’amour n’est-il qu’un sentiment ?

La rencontre, organisée par l’association Carminem et soutenue par la Fondation Paul Coroze, aura lieu du 28 décembre 2015 au 1er janvier 2016 au Foyer Michaël.

Lien vers le flyer.

Pour vous donner un aperçu des activités organisées pendant ces quatre jours, vous pouvez jeter un coup d’œil à notre programme et lire quelques-uns des textes sur le thème mentionnés ci-dessous.

Inscription et participation financière

Suite à quelques interrogations de votre part, nous tenons à préciser que la participation financière, qui s’élève à 50 € par personne, inclut l’ensemble des activités, le logement sur place, et les repas. La participation financière a pu être maintenue à un niveau aussi bas grâce à un soutien généreux de la Fondation Paul Coroze, dont l’un des but est de soutenir l’organisation de rencontres de jeunes inspirées par la recherche anthroposophique.

Si possible, merci de nous confirmer votre participation avant le 15 décembre en remplissant ce formulaire d’inscription : https://goo.gl/Q7EwWF

Textes

Nous vous proposons ici quelques textes qui peuvent être lus en préparation à la rencontre. L’extrait du livre Théosophie de Rudolf Steiner sera notamment l’objet d’une étude approfondie en petits groupes.

Théosophie de Rudolf Steiner (extrait)

La philosophie de la liberté de Rudolf Steiner (extrait)

Conférence du 6 décembre 1918 de Rudolf Steiner (issu du recueil de conférences Les exigences sociales fondamentales de notre temps)

Conférence du 19 décembre 1920 de Rudolf Steiner (Issu du recueil de conférences Liberté et amour)

Entre le cœur et l’âme de Robert Sardello (extrait)

La pesanteur et la grâce de Simone Weil (extrait)

Henri d’Offerdingen de Novalis (extrait)

 

Amicales salutations et à bientôt,

Claire Defèche, Marie-Ève Piché et Jonas Lismont

Rencontre intergénérationnelle

“Œuvrer ensemble : pourquoi ? comment ?
Comprendre les forces agissantes dans le social.”

Au Foyer Michael (Saint-Menoux, 03) du 8 au 14 août 2015

→ FLYER

→ INSCRIPTION

Screen Shot 2015-04-16 at 20.37.18

A-t-on besoin de se planter pour germer ?

Etre ensemble, faire ensemble, co-créer n’a jamais été aussi important que maintenant. Si tu lis cette invitation, c’est que nous désirons agir, avancer et comprendre ensemble. Aussi, avec nous, offre-toi un espace et un temps de relation privilégiée pour expérimenter de manière vivante, pour penser et poser les pierres nouvelles de la société de demain. Notre recherche se tournera aussi bien vers le niveau micro-social (relation interpersonnelle, le moi, l’altérité) que le niveau macro social (formes et histoire des sociétés humaines, tripartition sociale).

Au programme, dans un esprit de laboratoire social, spirituel et convivial :

  • Espaces d’étude et de recherche :
  • Conférences, débats, exposés, observation goethéenne, étude de texte, exercices méditatifs
  • Espaces d’expression artistique et corporelle :
  • Modelage, eurythmie, danse et musique
  • Espaces d’expérimentation sociale : Open space, world café, forum, cercle de Parole, jeux et activités ludiques…

Le fil rouge de la rencontre sera assuré par une expérimentation et une observation quotidienne et intense des phénomènes sociaux à travers une pratique expérimentale de l’art du modelage, qui sera accompagnée par Cyr Boe, éducateur et biographe. Un espace privilégié sera également dédié à l’observation goethéenne avec Pierre Caumette.

Participation financière :
Pour couvrir les frais logistique et pédagogique nous demandons une participation 400 € par personne.

Le nombre de place est limité. Cliquez ici pour vous inscrire.

Organisateurs : Charly Lanthiez Gabriel Boé, Jacqueline Menth, Jonas Lismont, Pierre Caumette, Raphaël Frédéric, Tristan Chaudon

En partenariat avec l’Association Carminem, la Fondation Paul Coroze et la Société anthroposophique en France.

Programme :

Programme

→ FLYER

→ INSCRIPTION

Rencontre de Nouvel An : S’engager par-delà bien et mal

feu-narrow
Durant cette rencontre, des moments d’étude, de réflexion, des apports, ainsi que des espaces dédiés à l’eurythmie et à la pratique artistique seront proposés. Chaque jour, un aspect du thème nous occupera particulièrement :

Première journée : “Qu’est-ce que le Vouloir ? Qui veut en moi ?”
Deuxième journée : “S’engager lorsque le monde se tait.”
Troisième journée : “L’expérience esthétique : lieu où l’homme et le monde se tiennent et s’inventent.”

 

Pour approfondir ces thèmes ensemble, deux textes seront particulièrement travaillés au cours de la rencontre :

Texte d’étude : Rudolf Steiner, La philosophie de la liberté (GA 4), extrait du chapitre “L’idée de la liberté” (Télécharger)
Texte complémentaire : Rudolf Steiner, La nature humaine (GA 293), conférence du 25 août 1925 (Télécharger)

Autre texte :

Rudolf Steiner, 7e conférence du cycle “Lucifer et Ahriman, leur influence dans l’âme et dans la vie”, 1er avril 1921 (Télécharger)


 

 

Équipe d’organisation : Aurélie Bourdot, Claire Defèche, Lucien Defèche, Jonas Lismont, Marie-Ève Piché

Inscription : 50 € (Le tarif a pu être maintenu à un niveau très bas grâce à un soutien financier conséquent de la Fondation Paul Coroze)

// Claire Defèche : 06 25 80 37 01

S’inscrire

Télécharger le Flyer

 

 

 

 

Rencontre sociale et artistique entre jeunes sur l’intégrité

Bilan

C’est avec une grande joie que nous pouvons vous annoncer que notre rencontre s’est merveilleusement déroulée cet été dans le sud de la France, du 18 au 27 Août 2014, grâce à votre soutien. Au total, 9 participants et 4 intervenants artistiques se sont réunis pour découvrir, expérimenter et approfondir la nature humaine et les liens qui nous unissent, aux autres ainsi qu’à nous-même.

 Interventions artistiques de haute qualité, enthousiasme, persévérance, engagement et simplicité ont été la clé de cette belle rencontre.

Nous essayons ici de vous en donner le subtil parfum.

 

Quelle heure est-il ?

Une de nos innovations s’est portée sur notre gestion du temps pour cette édition.

Macintosh HD:Users:varreonsoline:Pictures:Castillou:2014:IMG_3583.JPGEn effet, lors de notre premier rassemblement, une corbeille a été placée au centre du cercle formé par les participants, avec une invitation à déposer leurs montres, ainsi qu’à dérégler leurs téléphones portables. Les horloges du gîte ont également été enlevées. Le congrès de 7 jours s’est donc déroulé sans aucune contrainte horaire extérieure, porté par la volonté de cohabiter de manière plus organique (en lien avec le thème de l’intégrité), avec une attention accrue pour notre entourage, ainsi que pour notre propre disponibilité.

Après l’étonnement du début, les participants ont progressivement trouvés des chemins pour se réunir malgré quelques moments de flottements passagers.

 Puisque les impulsions ont été portées par leur propre volonté, ce choix a amené une qualité de transition plus douce et plus naturelle, un engagement plus important durant les activités, ainsi qu’un sentiment d’être dans une forme vivante plus en accord avec le rythme du temps, ce qui est porteur de richesse dans un congrès social.  Il est important de reconnaître que cette forme a généré quelques insécurités chez les participants au départ ainsi que la nécessité d’avoir des intervenants qui aient une certaine capacité d’adaptation.

 

Macintosh HD:Users:varreonsoline:Pictures:Castillou:2014:IMG_3606.JPG

<- Balthazar, un participant omniprésent qui a su apporter sa touche de douceur à la rencontre, et un grand maître en matière de « comment gérer son temps organiquement » !

«  Ouvre grand les bras, voilà, et maintenant chante et fait l’oiseau … »

Les trois jours de travail autour du corps et de la voix se sont déroulés en deux séances individuelles pour la majorité des participants, selon les besoins et les déroulés de chaque séance.

La première séance (ou première partie de séance) a permis une entrée en matière de ce que le corps et la voix révélaient comme axe essentiel d’expression de l’être : Porter écoute et conscience aux espaces qui se révélaient. Entendre son corps et sa voix, gestuer et sonoriser  ses états d’être et en distinguer le langage afin de cheminer en écoute, conscience et confiance.

La deuxième séance (ou deuxième partie de séance) a consisté à confirmer et/ou à approfondir les apports de la première séance et à suggérer des pistes de travail pour des explorations à venir en autonomie.

Le groupe présent s’est montré d’une grande ouverture, curiosité et a déployé des forces merveilleuses. Un grand bravo et merci au groupe d’organisateurs qui ont investi ce projet de toute leur intelligence, passion et foi.

Flavia Mounaji

Place à l’IMPROVISATION !

Macintosh HD:Users:varreonsoline:Pictures:Castillou:2014:IMG_3650.JPG

 

 

À raison d’un atelier de 2-3h par jour, nous avons abordé plusieurs outils issus de l’art dramatique du point de vue de la rencontre humaine et de l’éveil des perceptions: rapport corps/espace et centre/périphérie, dynamique de groupe et impulsion collective, exploration du langage imaginaire, approche théâtrale des sens sociaux, expression corporelle et travail vocal.. etc. Nous avons également travaillé avec l’improvisation autour du thème de l’intégrité, de façon méthodique comme de façon ludique et créé chaque jour plusieurs scènes avec différents niveaux d’implication.

   Macintosh HD:Users:varreonsoline:Pictures:Castillou:2014:IMG_3635.JPG       Macintosh HD:Users:varreonsoline:Pictures:Castillou:2014:IMG_3651.JPG

  Macintosh HD:Users:varreonsoline:Pictures:Castillou:2014:IMG_3665.JPG   Macintosh HD:Users:varreonsoline:Pictures:Castillou:2014:IMG_3619.JPG

Le soir, à la lumière des flambeaux, les pierres chantent …

 

Macintosh HD:Users:varreonsoline:Pictures:Castillou:2014:IMG_3582 bis.png

Ici le thème de l’intégrité s’est révélé dans la sculpture de « l’intégrité » de la pierre. Partant d’un block taillé par la machine, le but était de déstructurer cette forme morte pour ensuite s’en émanciper et en faire surgir la vie, propre à chaque pierre.

Ainsi, nous avons sculptés le soir, en cercle, à la lumière des flambeaux, puis la journée, pour expérimenter les deux qualités bien distinctes des deux atmosphères.

                          Macintosh HD:Users:varreonsoline:Pictures:Castillou:2014:IMG_3681.JPG

 

Et voici nos œuvres :

image07 image10 image12 image13 image14 image15 image17

Moments de partages sur le thème

«  Pour moi, l’intégrité c’est ce que l’on porte très profond dans notre être. C’est pouvoir le sentir, le faire émerger et s’y tenir. C’est en lien avec mon idéal. »

« Être intègre c’est pouvoir me respecter dans mon entièreté, à ma place, telle que je suis, pour également pouvoir respecter l’autre dans son intégrité. »

 « Je suis intègre lorsque je fais ce qui me paraît juste de faire, et non pour plaire à l’autre. »

« Pour moi, c’est un idéal abstrait inatteignable. Alors je crois que c’est aussi l’accueil de l’imparfait, le non-jugement. C’est accepter que je ne sois pas toujours « intègre » comme je le voudrais dans mon idéal. »

 « Quand je suis intègre, « j’intègre » moi et les autres ».

« Je peux être intègre lorsque je me positionne, que je prends ma place et que j’apporte mon point de vue, et rencontrer l’autre par mon point de vue. »

« Être chez moi, et en même temps être à l’écoute des autres. »

Un atterrissage tout en douceur

La rencontre se terminant officiellement le dimanche 24 Août, 3 jours de « off » ont été proposés à ceux qui le souhaitaient afin d’atterrir en douceur avant de repartir dans le quotidien de nos vies. Ainsi, 8 d’entre nous en ont bénéficiés. Pour ce faire, Florence Mazzuchelli (art-thérapeute) nous a accompagné dans ce processus descendant d’intégration/digestion, nos journées étant ponctuées de détente, de jeux, d’échanges, de marches, de chant et de méditations.

Témoignages

“La rencontre de jeunes permet la mise en oeuvre d’une plateforme d’échanges et de travail sur des thématiques telles que cette année “l’intégrité”, sujet auquel nous nous confrontons au quotidien, mais sur lequel nous ne posons pas de “mots”, ou qui reste souvent en “suspens”. Ce type de stage est essentiel et précieux, il nous permet d’approfondir les questions et problématiques liées la thématique choisie, de confronter et partager les points de vue, et de repartir dans notre quotidien enrichis de ces expériences. L’apport d’activités artistiques et thérapeutiques nous guide et nous aide également dans nos chemins de recherches.

Je remercie vivement cette initiative prise chaque année et prends rdv dès l’année prochaine pour la “suite”! “

C. Duchamp

«  Ce que je retiens de cette rencontre est l’authenticité et la simplicité de relation qui s’est installée entre nous, et les beaux trésors qui ont émergés de chacun. Je garde aussi un souvenir très précieux de la relation à ma pierre, à la lueur de la flamme, le son des rappes sous le ciel étoilé, dans la fraicheur et le calme de la nuit. Je rentre chez moi avec plus de profondeur, et de l’enthousiasme pour un avenir social. »

S. Varréon


« Au départ je cherchais tout simplement des vacances, proche de la nature, si possible avec un arrière plan spirituel, pour me ressourcer.

Ce qui m’a plu, c’est avant tout l’accueil du groupe, la possibilité d’échanger avec beaucoup de personnes extraordinaires. De voir qu’il y a des jeunes qui s’investissent avec des questions humaines et profondes, en lien avec l’anthroposophie, et de pouvoir en parler surtout. Ensuite, le cadre de vie, la vie commune, les activités m’ont plu. Et la rencontre avec Cyr Boé. Ce stage m’a apporté de joie. Je repars avec plus de confiance je crois. Cela m’a aussi donné l’envie de continuer l’aventure en quelque sorte en essayant de rejoindre un groupe de lecture vers chez moi. Car avant cette rencontre, j’étudiais ces questions en étant isolé, par des lectures. »

K. Colin

Des perspectives d’avenir ? OUI !

image16

L’expérience de cette année a nourrie la volonté de reproduire des formes avec une gestion du temps plus souple et novatrice, notamment lors d’un prochain congrès, cette fois intergénérationnel, qui pointera le bout de son nez courant 2015 (par Charly Lanthiez), si le vent continue de souffler dans ce sens !

 Le projet « Rencontre Jeunes » est remis au monde afin que si quelqu’un en trouve l’impulsion, il puisse le reprendre et lui ajouter sa propre couleur.

Un grand merci

Nous remercions Cyr Boé (intervenant en sculpture), Flavia Mounaji (intervenante en corps et voix) et Thomas Daviaud (intervenant en théâtre d’improvisation) pour leur souplesse et la qualité de leurs interventions artistiques, Florence Mazzuchelli pour sa générosité lors de son accompagnement “digestion”, ainsi que Constance Duchamps, Delphine Roibet, Valentine Deltour et Soline Varréon pour leur soutien dans l’organisation.

Merci également aux participants sans qui tous ces efforts auraient été vains, et qui ont apportés leur belle coloration à cette rencontre.

Et enfin, un grand merci aux personnes et aux associations qui ont cru en notre projet et qui nous ont soutenu financièrement en rendant cette rencontre possible. Merci à :

– la Société Anthroposophique Française,

– la fondation Paul Coroze,

– l’association La NEF,

– l’association Les Enfants de Sylvie,

– l’association Carminem.

Macintosh HD:Users:varreonsoline:Pictures:Castillou:2014:IMG_3869.JPG

Rencontre Castillou 2014

Télécharger le flyer

Forts du succès des rencontres précédentes entre jeunes de 20 – 35 ans (environ), nous réitérons pour la troisième année l’expérience de la Rencontre !

En s’appuyant notamment sur l’Anthroposophie, nous proposons d’explorer les questions qui nous animent par des expérimentations vivantes, des échanges authentiques, et par des ateliers artistiques encadrés par des professionnels.

Cette année, nous jouerons et improviserons en théâtre et sculpterons la pierre tendre !

L’intégrité dans la rencontre Tel est le thème que nous choisissons d’approfondir cette année :
> Puis-je être complètement intègre lors d’une rencontre ? Si oui, quelle qualité prend l’échange ?
> Entre idéal d’intégrité et réalité du quotidien, quel équilibre puis-je trouver ?
> Est-ce que je choisis d’être intègre et « différent-e », ou d’obéir aux « convenances » ?
> Qu’est-ce qu’être « authentique » dans un monde de codes, de normes ?

Si tu es motivé-e pour rejoindre l’aventure et découvrir, approfondir, crier, jouer, oser l’intégrité,

BIENVENUE A TOI !

Télécharger le flyer

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén